Rencontre avec votre Dragon intérieur

Rencontre avec votre Dragon intérieur

Rencontre avec votre Dragon intérieur

 
Retranscription de la soirée chamanique en ligne « Chevaucher le Dragon » du vendredi 15 mai 2020

 

Bonsoir à tous, je suis très heureux de vous retrouver pour cette nouvelle soirée chamanique en ligne ! Même si le confinement en France est terminé, nous allons continuer à vous proposer ces soirées chamaniques en ligne à raison d’une soirée par mois car vous êtes nombreux à travers le monde francophone à les suivre et à nous avoir demandé de les continuer.

Bienvenue dans cette nouvelle soirée chamanique en ligne consacrée ce soir aux Dragons.

Le Dragon, animal de pouvoir chamanique

Dans le chamanisme, le Dragon est un animal de pouvoir extrêmement important. Même s’il n’existe pas dans la réalité ordinaire de notre monde, il existe bel et bien dans la réalité non-ordinaire des mondes chamaniques, en particulier dans le monde d’en bas – notre monde intérieur – où demeurent nos animaux totem. Car le Dragon fait partie des animaux totem. C’est même l’un des plus prestigieux. Il est l’équivalent au sein de notre culture de l’Aigle des Amérindiens, le Grand Esprit. On le retrouve également dans le monde d’en haut car comme l’Aigle, il est un Esprit céleste.

Le Dragon dans les différentes cultures du monde

La tête du Dragon lors du défilé du nouvel an chinois

La tête du Dragon lors du défilé du nouvel an chinois

On retrouve le Dragon dans la culture asiatique. Il est très présent en Asie du Sud-Est et en Chine. Il est d’ailleurs véritablement indissociable de la culture chinoise. Du temps de l’impérialisme, l’empereur était l’incarnation du Dragon céleste sur terre. On disait que lorsque l’empereur allait dormir, il chevauchait le Dragon dans ses rêves. Et lorsqu’il mourrait, on disait que l’empereur retournait vivre au pays du Dragon dans l’au-delà. C’est dire qu’il faisait vraiment un avec le Dragon. On retrouve aussi le Dragon dans la fête du nouvel an chinois et dans toutes les fêtes du nouvel an au Vietnam, en Thaïlande, etc. Il est très présent dans cette fête parce qu’en tant qu’Esprit céleste, il descend sur la terre à l’occasion du Nouvel An pour bénir la nouvelle année et pour bénir tous les êtres vivants. C’est pour cette raison qu’il y a cette fameuse danse du Dragon lors des défilés du Nouvel An. Et pour qu’il ne soit pas qu’une armature de bambou recouverte de tissu et portée par des danseurs, on peint les yeux du Dragon afin de lui donner vie. Car dans la philosophie chinoise, on dit que l’esprit est dans le regard. On a l’équivalent dans notre culture quand on dit que les yeux sont les fenêtres de l’âme. Le fait de peindre les yeux du Dragon est une véritable cérémonie. De cette manière, le Dragon devient vivant et il incarne l’Esprit céleste durant la danse.

On retrouve également le Dragon en Inde sous une forme un peu différente que les adeptes du yoga connaissent bien. Je veux parler de la Kundalini. La Kundalini n’est représentée comme un Dragon mais comme un Serpent, mais ce n’est pas un Serpent du tout ordinaire. C’est un Serpent de Feu. On parle du feu de la Kundalini. C’est un Serpent qui est de couleur or et qui se dresse à la verticale depuis le premier chakra situé au niveau du périnée jusqu’au septième chakra situé au sommet du crâne en traversant la colonne vertébrale pour se connecter au divin. Ce Serpent de la Kundalini est le symbole de la réalisation spirituelle, de l’éveil et de la maîtrise des éléments ! C’est donc tout à fait l’équivalent d’un Dragon.

On le retrouve enfin bien-sûr dans notre culture occidentale. Il est très présent en particulier dans tous les contes de fées. On le retrouve chez Grimm, chez Perrault, mais également chez des auteurs plus récents comme Tolkien, JK Rowling, Michael Ende ou Christopher Paolini. Malheureusement, chez nous il n’a pas souvent le beau rôle. On considère comme un animal méchant voire diabolique. Mais en fait, il n’est ni méchant, ni gentil. C’est un Esprit du ciel, un Esprit divin. Il est là pour jouer le rôle qu’il a à jouer sans complaisance, avec bienveillance, mais vraiment sans complaisance. En général, dans les contes de fées, il a pour rôle de garder soit un trésor, soit un château, soit une jeune fille – le symbole du féminin sacré. Il est toujours dans ce rôle de gardien parce qu’il est un Esprit gardien. L’Esprit gardien est un autre mot pour désigner un animal totem. Le Dragon est un Esprit gardien, un protecteur.

Qu’est-ce qu’un Dragon ?

Le Dragon est un être qui a atteint la maîtrise des différents éléments : la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu. Au départ, il s’agit d’un simple serpent. Le serpent est un animal capable d’avancer sur la terre sans l’aide de pattes ou de griffes, simplement grâce à la puissance de ses muscles et de sa colonne vertébrale. Il parvient même à descendre dans les entrailles de la terre. Il maîtrise donc l’élément Terre. Ensuite, des pattes et des ailes lui ont poussé pour qu’il puisse prendre appui sur la terre et s’envoler dans le ciel. Il a donc la maîtrise de l’Air puisqu’il est capable de voler (même sans aile dans la culture asiatique). Puis grâce à ses écailles qui sont proches de celles des poissons, il a été capable de plonger dans l’océan, de nager sous l’eau et de respirer sous l’eau. Il atteignit ainsi la maîtrise de l’Eau. Et enfin, parce qu’il était connecté à son cœur et à son feu intérieur, il parvint à maîtriser le Feu et à être capable de cracher des flammes. Il a donc atteint la maîtrise des quatre éléments et c’est pour cette raison qu’il est aussi exceptionnel et prestigieux.

La rencontre avec votre Dragon

Cet Esprit gardien du Dragon est en chacun de vous. Pour aller à sa rencontre, vous devez passer par ces 4 éléments. Vous devez vous connecter à chacun de ces 4 éléments à l’intérieur de vous, et en particulier à l’élément Feu qui est la nature même du Dragon. Je vous propose pour commencer ce processus de ressentir le Feu qui est à l’intérieur de vous. Car vous avez du Feu à l’intérieur de vous-même si vous n’en êtes pas conscient. Vous avez du Feu dans votre bas-ventre – au niveau du centre énergétique qu’on appelle le Dan Tien en qi gong et le Hara dans le yoga -, dans vos organes sexuels, dans vos reins, dans votre colonne vertébrale et dans votre cœur. Ce sont les centres principaux du Feu à l’intérieur de votre corps. On voit beaucoup ça dans le yoga, dans le tantra, dans le qi gong, dans le taoïsme et dans le chamanisme. Mantak Chia, l’un de mes maîtres de qi gong en parle abondamment dans ses livres et dans ses cours. Emaho, le chamane amérindien auprès de qui j’ai énormément appris, également. Vous avez ce Feu à l’intérieur de vous et ce n’est pas une métaphore. C’est réel ! Même si vous ne le voyez pas avec votre vision ordinaire, il existe ! Si vous avez l’occasion un jour d’expérimenter la vision non-ordinaire, vous verrez que le Feu est vivant à l’intérieur de vous et que vous êtes fait de Feu et de Lumière, que vous êtes fait de poussières d’étoiles.

Ce que je vous propose maintenant, pendant que je vais faire l’autel, c’est de vous connecter à votre Feu intérieur, de le ressentir dans les différentes zones que je viens d’énoncer. Regardez bien ce que je fais lorsque je fais l’autel, respirez et laissez votre Feu se réveiller !

construction de l’autel…

Maintenant que l’autel du Dragon est fait, êtes-vous prêt à aller le rencontrer et peut-être même le chevaucher ?

Statue de Saint-Michel dragon Mont Saint-Michel

Saint-Michel terrassant le Dragon

Pendant que je faisais l’autel, un autre Dragon dont je ne vous ai pas parlé s’est imposé à moi, c’est le Dragon de saint-Michel. On dit que Saint-Michel terrasse le Dragon. Terrasser, ça veut dire mettre à terre, ça ne veut pas dire tuer. Contrairement à la croyance populaire, Saint-Michel ne tue pas le Dragon avec sa lance ou avec son épée, il le dompte, il le chevauche, il fait un avec lui ! Et le Dragon malgré les différentes représentations qu’on n’a pu faire de lui n’est pas le diable, c’est un être céleste qui sert de monture à l’Archange. Et Saint-Michel avec son armure et son épée étincelantes n’est pas un tueur de dragons, mais un guerrier de Lumière. Le Dragon représente la puissance maîtrisée des éléments. Dompter le Dragon, c’est acquérir la Force et la Puissance des éléments et du Feu en particulier.

Nous allons maintenant rentrer dans la partie soin chamanique qui ce soir sera un peu différente. Ce sera en fait un voyage chamanique à la rencontre de votre Dragon intérieur. D’habitude, avant de rentrer véritablement dans le soin ou dans le voyage, nous faisons les 4 étapes : 1) l’ancrage, 2) la prière à soi-même, 3) la protection et 4) l’appel aux Esprits (lisez ici le descriptif des 4 étapes). Ce soir, nous allons faire seulement les 3 premières étapes avant de démarrer le voyage. Et nous ferons la quatrième étape plus tard, lorsque vous serez dans le voyage chamanique lui-même, après que vous soyez entré en connexion avec chacun des 4 éléments à l’intérieur de vous – passage nécessaire pour approcher votre Dragon. Lors de cette quatrième étape, vous appellerez votre Dragon intérieur à se manifester à vous, à se révéler à vous, à venir à votre rencontre pour que vous puissiez entrer en relation avec lui. Vous allez ainsi commencer à entrer en symbiose avec lui, à faire un avec lui un peu comme dans « Avatar » quand Jake rencontre l’animal qui ressemble à un Dragon et qui doit devenir sa monture. Il se débarrasse de ses peurs, il établit une connexion mentale et spirituelle avec lui avant de parvenir à le monter. Je vous guiderai bien-sûr tout au long de ce processus jusqu’à ce que vous rencontriez votre Dragon. A ce moment-là, je vous laisserai un moment en tête à tête avant de vous inviter à revenir dans la réalité ordinaire.

…la méditation guidée / le voyage chamanique commence…

Dites au revoir à votre Dragon. Vous ne le quittez pas réellement. Il est à l’intérieur de vous. Vous pourrez retourner le voir chaque fois que vous le souhaitez. Je vous encourage vivement à continuer d’entretenir cette relation avec votre Dragon intérieur. Retournez-y tous les jours si vous voulez développer des liens forts avec votre Dragon. Ne vous contentez pas juste de cette première rencontre, de ce premier rendez-vous. Allez plus loin. Plus vous ferez appel à lui, plus il sera présent dans votre vie et vous apportera aide, force et protection.

Je suis vraiment très heureux d’avoir partagé avec vous cette rencontre avec le Dragon. C’est un être céleste tellement important dans notre culture. Je suis très content de vous avoir transmis cette façon d’entrer en relation avec votre propre Dragon intérieur. Merci pour votre présence, pour votre confiance et pour votre engagement envers vous-même.

On se retrouve très bientôt pour une nouvelle soirée chamanique. Pour être tenu au courant de tous nos prochains événements et publications, inscrivez-vous ci-dessous à la newsletter des Gardiens du Feu.

Je vous laisse avec l’autel en compagnie du Dragon !

A bientôt

autel soirée chamanique du dragon

Être un guerrier de lumière

Être un guerrier de lumière

Être un guerrier de lumière

Retranscription de la soirée chamanique en ligne « Être un Guerrier de Lumière » du vendredi 3 avril 2020

« Bonsoir à tous je suis très heureux de vous retrouver pour cette première soirée de soins chamaniques en ligne.

Être un Guerrier de Lumière c’est vraiment quelque chose d’indispensable à l’heure actuelle, vu la situation de crise que nous traversons.

Être un Guerrier de Lumière cela veut dire : ne pas se laisser envahir par les émotions toxiques, les pensées négatives, etc., rayonner à partir de son Cœur et pourfendre les ombres.

En ce moment, avec la crise sanitaire, on entend énormément de choses à la radio et à la télévision. On se retrouve dans des situations de confinement avec les membres de notre famille, avec notre conjoint, avec nos enfants, ou même tout seul. Et bien tout ça, ça fait remonter un tas d’émotions qui ne sont pas faciles à gérer et qui nous plombent et font descendre notre niveau vibratoire. Nous avons donc un grand besoin de lumière, d’être un Guerrier de Lumière.

Quand Emmanuel Macron a dit au début du confinement que l’on était en guerre – il a énormément insisté là-dessus – et bien moi j’étais entièrement d’accord avec lui parce que nous sommes véritablement en guerre, en guerre non seulement contre un virus externe, le covid-19, mais également en guerre contre toutes ces émotions difficiles, toutes ces noirceurs, toutes ces pensées négatives, ces ombres, qu’elles viennent de l’extérieur ou qu’elles surgissent de l’intérieur.

Être un Guerrier de Lumière aujourd’hui, c’est indispensable pour traverser cette période en toute sérénité et en sortir encore plus grand qu’avant. C’est indispensable pour faire de cette période une opportunité d’éveiller notre conscience encore plus.

Éveillez votre lumière !  Vous n’avez pas besoin d’amener cette lumière de l’extérieur car vous l’avez vraiment en vous. Vous l’avez vraiment dans votre cœur. Vous avez juste besoin d’aller à l’intérieur de votre cœur. Pour que ce soit plus facile pour vous ce soir, demain, et tous les jours qui vont suivre, vous devez vous mettre vraiment en contact avec cette lumière qu’il y a dans votre cœur. Pour que les ombres n’aient pas d’emprise sur vous. Parce que si vous êtes dans le cœur, si vous avez l’amour dès le matin dans le cœur, vous commencez votre journée éclairée par cette lumière qui vient de l’intérieur de vous. Et il n’y a rien qui pourra véritablement vous atteindre. Voilà c’est ça être un Guerrier de Lumière, c’est vous mettre en contact avec votre lumière et avec votre cœur. 

Laissez grandir cette lumière. Laissez grandir ce Guerrier de Lumière à l’intérieur de vous. Gardez-le à l’intérieur de vous, gardez-le présent à l’intérieur de vous. Et soyez vigilant, soyez vigilant à chaque instant, tous les jours, chaque minute, quand vous êtes en éveil et même chaque minute où vous dormez. Soyez vigilants avec tout ce que vous pouvez ressentir, penser. 

illustration médiévale lancelot du lac guerrier de lumière

Laisser le Guerrier de lumière qui est en vous pourfendre vos différentes émotions, vos différentes pensées négatives qui viennent de l’extérieur et qui viennent de l’intérieur de vous. Laissez-le faire, c’est son rôle, mais il faut que vous soyez vigilants, il faut que vous soyez présents. Soyez attentif à tout ce que vous pouvez ressentir, penser, entendre, éprouver. Le Guerrier de lumière est sans complaisance, et il ne va pas faire attention. Ce n’est pas son rôle. Lui, il va pourfendre avec bienveillance, avec amour, avec sa lumière, mais sans complaisance. ll ne faut pas faire semblant en face du Guerrier de lumière. Incarnez ce Guerrier de lumière qui est à l’intérieur de vous. Il suffit que vous le laissiez grandir, être, vivre. Et de cette façon-là, vous allez traverser cette période de crise, ce confinement et tout ce qui se passe en ce moment. Vous allez traverser, et vous allez en sortir grandis. Parce que vous aurez fait germer, grandir, apparaître ce Gardien de lumière et il va grandir dans votre cœur et dans votre vie. Traverser en étant un Guerrier de lumière, c’est vraiment l’histoire de Lancelot du Lac qui était un guerrier de lumière et qui est devenu son épée. Il est devenu l’épée pour pouvoir traverser de l’autre côté. Il n’y avait pas de pont. Il y avait seulement une épée. S’il traversait sans passer sur l’épée, il tombait et allait se noyer. S’il passait sur l’épée et bien il se serait coupé en deux, tranché en deux. Pour traverser de l’autre côté il n’y avait qu’une seule voie : c’était de devenir son épée… de devenir sa lumière. Et c’est ça, c’est grâce à ça qu’il a pu traverser et que vous aussi vous pourrez traverser. Il n’y a pas d’autres options.

Je vous remercie énormément d’avoir été là ce soir. C’était une grande joie de vous accueillir pour cette première soirée de soins chamaniques en ligne. Parce que nous avons tous besoin de soutien, de rappel, d’éclairage pour traverser cette période.

Pour recevoir les informations sur les prochaines soirées de soins chamaniques en ligne, je vous encourage à vous abonnez à notre newsletter.

Cliquez ici pour vous inscrire à la newsletter des Gardiens du Feu

Guerriers de lumière, je vous souhaite une bonne soirée, une bonne nuit, et une bonne traversée. Laissez grandir la lumière et l’amour en vous. À très bientôt. »