Savez-vous que le stéthoscope est un puissant outil chamanique ?

par | Juil 14, 2020 | Blog

saviez-vous que le stéthoscope peut être un puissant outil chamanique

Dans votre cœur réside qui vous êtes en réalité au-delà de tous vos conditionnements, de vos programmations, de votre éducation et de votre vécu. Il s’agit de votre Esprit ! Pour connaître votre Esprit, l’incarner et ainsi retrouver votre propre pouvoir sur votre vie, vous devez absolument vous connecter à votre cœur. Le stéthoscope est un instrument extraordinaire – merci Monsieur Laennec – qui vous permet de vous y connecter vraiment facilement.

Pourquoi écouter votre cœur avec le stéthoscope est-il une pratique chamanique ?

Utiliser le stéthoscope vous permet d’écouter les battements de votre cœur. Mais, vous pouvez faire cela comme une véritable méditation, tel que nous le faisons au cours de la formation en soins chamaniques, cela vous rapprochera réellement de vous-même. Votre cœur a un battement particulier qui est le vôtre. Le cœur de votre voisin n’a pas exactement le même. Il n’a pas le même son, il n’a pas la même intensité, il n’a pas exactement le même rythme, il n’a pas les mêmes couleurs sonores. Votre cœur vous parle à vous-même. Ecouter votre propre cœur, ça vous permet de vous connecter à lui et d’écouter ce qu’il a à l’intérieur de lui, d’écouter ce qu’il a à vous dire car c’est dans votre cœur que réside qui vous êtes en réalité au-delà de tous vos conditionnements, de votre éducation, de toutes les programmations et les traumatismes que vous avez pu vivre dans cette vie ou dans d’autres. Dans votre cœur, il y a l’essence de qui vous êtes, votre nature spirituelle. Donc, plus vous allez vous connecter à votre cœur, plus vous allez connaitre qui vous êtes en réalité et plus vous allez incarner votre véritable nature spirituelle. Et en faisant cela, petit à petit, tous les programmes et les conditionnements qui ont façonné votre vie jusqu’à présent vont s’écrouler.

Ecouter votre cœur avec le stéthoscope est donc une super pratique chamanique, même si elle n’est pas traditionnelle du tout. Avant les apprentis chamanes utilisaient des plantes hallucinogènes et se mettaient en transe pour entrer en contact avec leur cœur. Mais comme je l’ai déjà dit en citant Carlos Castaneda (voir ici ma vidéo sur le voyage chamanique), ce n’est plus le temps de ces choses-là. Nous vivons dans un nouveau monde qui n’est plus celui des hallucinogènes car notre conscience a évolué. Et elle continue d’évoluer. Alors pourquoi ne pas utiliser des outils modernes comme le stéthoscope qui a été inventé au début du 19ème siècle par Monsieur Laennec qui était médecin à l’hôpital Necker et joueur de flûte traversière – ce qui l’a surement bien influencé pour faire cette découverte extraordinaire.

Le stéthoscope permet de connecter votre cœur et votre cerveau

Le stéthoscope permet de connecter votre cœur et votre cerveau

Ecouter votre cœur à l’aide du stéthoscope a un impact extrêmement puissant et insoupçonné sur votre corps et sur votre cerveau. Et vous n’avez même pas besoin de réfléchir pour que cela se fasse. Vous avez juste à vous baigner dans le paysage sonore créé par les battements de votre cœur et à laisser la communication se faire entre votre cœur, vos oreilles et donc votre cerveau. Car en mettant les sons de votre cœur dans vos oreilles, vous permettez à votre cerveau d’entendre la musique et la voix de votre cœur. Sans le stéthoscope, ce n’est pas possible, vos oreilles et votre cerveau ne peuvent pas entendre réellement les battements de votre cœur, même si tous ces organes sont à l’intérieur de votre corps. Il n’y a pas de tuyau entre eux qui permette à des ondes sonores de s’y déplacer. Seul le stéthoscope permet cela. Il crée une dérivation extérieure à votre corps qui permet aux sons des battements de votre cœur d’atteindre vos oreilles et votre cerveau. Je vous en parlerai plus en détails dans le module n°5 de la formation en soins chamaniques qui sera entre-autres choses consacré au cerveau. Vous verrez que tout ce que vous entendez avec vos oreilles s’inscrit dans votre cerveau et influence le fonctionnement de votre corps et de votre système de pensées.

Découvrez notre formation en soins chamaniques

Combien de temps et combien de fois faut-il utiliser le stéthoscope pour écouter son cœur ?

Plus vous allez écouter votre cœur régulièrement, ce que je vous encourage à faire au moins une fois par semaine, plus vous allez vous connecter à vous-même. C’est pratiquement comme si vous vous faisiez un soin chamanique à vous-même en faisant cela. D’ailleurs, c’est principalement ce que je fais pendant les soins chamaniques, je vous aide à vous connecter à vous-même et à votre cœur. Bien-sûr, je fais aussi du ménage et du débroussaillage, mais mon but c’est vraiment de vous connecter à votre cœur, de vous connecter à qui vous êtes en réalité.

Je vous encourage donc vivement à vous procurer un stéthoscope et à l’utiliser au moins une fois par semaine pour écouter votre cœur. Ça n’a l’air de rien, mais ça va vous faire énormément avancer. Vous pourrez bien-sûr faire les 4 étapes avant (voir ici l’article sur les 4 étapes) et ensuite écoutez votre cœur à l’aide du stéthoscope pendant au moins 10 à 15 minutes.

Que faire quand on n’a pas envie d’écouter son cœur ?

Ne confondez pas votre cœur émotionnel et votre cœur spirituel ! Votre cœur émotionnel est composé de tout ce que vous ressentez comme sensations et comme émotions agréables comme désagréables. Je comprends que par moments vous ne vouliez plus l’écouter, voire même le débrancher pour avoir la paix ! Votre cœur spirituel dont je vous parle ici n’a rien à voir avec les émotions. Il est composé uniquement d’Amour inconditionnel et du Feu de l’Esprit. Quand vous l’écoutez, tout le reste disparaît pendant quelques instants. Et plus vous l’écouterez, plus vos programmations et vos conditionnements s’écrouleront et disparaîtront définitivement. C’est comme si vous faisiez un reset ou une réinitialisation au niveau de votre fonctionnement intérieur. Vos émotions et vos pensées s’apaisent et votre véritable nature peut enfin apparaître, transformant ainsi votre vie.

écouter votre coeur pour apprendre à mieux vous connaitre

Est-ce que mettre sa main sur son cœur et ressentir ses battements a le même impact que l’utilisation du stéthoscope ?

Non, l’un ne remplace pas l’autre. Votre main transmet de nombreux messages à votre cerveau, mais ce ne sont pas des sons, ce sont des sensations. Il n’y a que vos oreilles qui sont capables de capter des sons et de les transmettre à votre cerveau. Et votre main n’a pas d’oreille, elle n’entend pas. Ecouter votre cœur doit obligatoirement passer par vos oreilles.

En quoi écouter son cœur est-il aidant pour jouer du tambour chamanique ?

Tous les joueurs actuels de tambour chamanique devraient utiliser un stéthoscope pour écouter les battements de leur cœur avant de jouer. C’est d’ailleurs la première chose que vous ferez avant de commencer à jouer si vous venez à l’un de nos stages d’apprentissage du tambour et de la danse chamanique. Vous le ferez également au cours de chaque module de la formation en soins chamaniques. Vous écouterez votre cœur et comme ça après vous pourrez jouer du tambour avec votre cœur. Car le tambour est en fait l’extension du cœur du chamane ou du praticien chamanique. Il est la manifestation extérieure de son cœur. Et le but, quand vous jouez du tambour, c’est d’exprimer avec votre tambour ce qu’il y a dans votre cœur. Mais si vous n’écoutez pas votre cœur avant et régulièrement (à moins que vous soyez déjà connecté à votre cœur en permanence), vous ne pouvez pas transmettre dans votre tambour ce qu’il y a dans votre cœur. Donc, si vous voulez jouer du tambour, non pas comme d’un instrument de musique, mais comme d’un instrument chamanique, vous devez absolument commencer par écouter votre cœur très régulièrement.

Découvrez nos ateliers chamaniques

L’utilisation du stéthoscope peut ainsi devenir une véritable pratique chamanique et spirituelle. Un grand merci à Monsieur Laennec, ce génie qui a inventé cet instrument si utile en médecine, mais qui nous rend également de grands services lorsque l’on est sur le chemin de la découverte de soi-même et de l’Esprit.

Share This